Les fausses notes de Blanquer rendent les grévistes gagnant-es.

jeudi 27 juin 2019

Communiqué de l’AG éducation du 04/07/19 à Grenoble
(Soutenu par CGT Educ’action, CNT, FO, FSU, SNALC, SUD éducation, collectif éducation 38)

Notre mobilisation est historique, jamais les personnels n’ont été contraint-es d’utiliser aussi massivement cet ultime moyen d’action : la grève pendant les examens du Brevet et du Bac. Nous avons décalé la remise de nos copies à demain et Blanquer a paniqué et de nouveau menti : menaces de 15 jours de retrait de salaire sans fondement juridique mais surtout attribution de notes provisoires en dehors de tout cadre légal permettant l’équité de traitement entre les candidat-es. La situation dans les centres d’examen est chaotique par le manque de prises de responsabilité de notre ministre.

Notre décision est à la mesure de la dangerosité de la situation avec un ministre aussi radicalisé et autoritaire, spécialiste de communication mensongère. Son mépris est insupportable et son projet pour l’école de « la mise en concurrence » est incompatible avec un vrai service public d’éducation. Les mensonges de Macron et de Blanquer deviennent grossiers. Ainsi 400 écoles ferment malgré la promesse contraire.

Durant cette année, nous avons été nombreux-euses à avoir relevé la tête et combattu la résignation avec les moyens dont nous disposons : grève lycéenne réprimée, journées écoles et collèges morts organisées par les parents d’élèves et grèves/actions (information, occupation…) par les personnels. Cette dernière épreuve de l’année avec la grève des examens, n’est pas la fin du mouvement mais le début de la mobilisation de la rentrée où nous disposons de nos outils de lutte : réseaux, caisse de grève, liste de diffusion….

Aujourd’hui, alors que le ministre fanfaronne et ment, nous savons que nous avons gagné : pas contre son projet de l’école de la confiance mais parce que nous avons retrouvé la confiance entre nous et contre lui. Nous avons écorné son image et mis à jour la réalité de l’école de la méfiance. Nous avons décidé de rendre les copies demain :

VENDREDI 5 JUILLET
  • NORD-ISERE
    • 7h30 devant le Lycée Léonard de Vinci de Villefontaine
    • 8h15 devant le Lycée Philibert Delorme de l’Isle d’Abeau
    • 8h30 devant le Lycée l’Oiselet de Bourgoin-Jallieu
  • CHAMBÉRY Lycée Monge puis tournée auto-organisée sur place des autres centres en fonction.
  • GRENOBLE 11H : Conférence de presse et rassemblement au Rectorat
  • GRENOBLE 14h : tournées des centres de jury
    • Équipe 1 > Remise de copies à Louise Michel, puis Vaucanson et Berges
    • Équipe 2 > Remise de copies à Villard Bonnot puis Lycée du Grésivaudan à Meylans

Retrouver tous les tracts, affiches ... en bas de l’article en cliquant ici


GRÉVE - MENACES - SANCTIONS - PERTES DE SALAIRES : INFOS DE SUD ÉDUCATION
Grève pendant les examens : quels sont nos droits ?
Arrêt Omont : non, les personnels grévistes ne se verront pas priver de salaire durant les vacances (mais c’est possible que l’on vous retire le weekend en cas de grève vendredi et lundi qui suit)
Grève des examens – Menaces de sanctions, de retraits de salaires : le ministre a peur et il ment : les personnels grévistes exercent un droit garanti par la Constitution et la loi : toute sanction prise dans ce cadre serait illégale. En ce qui concerne les rétentions de copies, les textes réglementaires prévoient explicitement que les retraits de salaire ne peuvent intervenir qu’à compter du jour où l’administration est en position de constater un retard dans la saisie des notes ou du rendu des copies (circulaire du 4 juillet 1961), un retrait rétroactif remontant à la récupération des copies serait donc illégal.
Oral de « contrôle » BAC PRO les 8 et 9 juillet SUD éducation appelle à la grève
Intimidation, menaces : Blanquer démenti par son propre ministère : le service juridique [du ministère] écrivait dans sa lettre d’information juridique n°129 en 2008 que les retraits de salaires ne peuvent s’opérer qu’à compter du moment où les notes ne sont pas saisies, et uniquement pour les jours de retards dans la saisie des notes et le rendu des copies.
SUD éducation apporte son soutien aux jurys solidaires des grévistes : le ministère incapable de publier les résultats du baccalauréat.
Rétention des notes d’examen COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTERSYNDICAL : les organisations CGT Éduc’action, FNEC FP-FO, SNALC, SNEP FSU, SNES FSU et SUD Éducation soutiennent tous les collègues mobilisés sur le baccalauréat ou sur le brevet des collèges qui seraient menacés et, en cas de sanction, les assisteront dans leur recours et appelleront toute la profession à soutenir financièrement les grévistes.


Documents joints

oraux de bac - appel prof francais
greves des examens ap aed aesh
affiche greve examens dnb-bac
Isère - tract appel 1er juillet
tract appel 2 au 5 juillet 2019

Portfolio

lettre UNL affiche greve examens dnb-bac

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 11 décembre 2019

Publication

736 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
117 Auteurs

Visites

3 aujourd’hui
264 hier
243061 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés