Stage syndical "droits des précaires"

30 et 31 mars à Livron-sur-Drôme : INSCRIPTION AVANT LE 29 FEVRIER
mercredi 19 février 2020
par  Régis

L’Education nationale broie ses personnels, multiplie les types de contrats, tout en étant de plus en plus privatisée ! Seule une réflexion et action collectives nous permettront d’organiser nos luttes, de défendre nos droits syndicaux, et de militer quotidiennement au sein de cette institution.
Ce stage a pour but d’accueillir les précaires et titulaires de l’Education nationale afin d’être (in)formé.e et de mieux (ré)agir individuellement et collectivement : rompre avec l’isolement , le morcellement des tâches et l’arbitraire de l’administration...

PDF - 420.6 ko
stage drome - droits des precaires - 30-31 mars

Modalités de participation

Tous les personnels ont droit à 12 jours par an sous forme de stages syndicaux. N’hésitez pas à utiliser votre droit.

Pour participer, vous avez deux démarches à faire :

- 1. Envoyer votre demande d’autorisation d’absence pour motif syndical à votre hiérarchie

ATTENTION : il faut envoyer votre demande de congé pour formation syndicale (modèle en pièce jointe ci-dessous) à votre hiérarchie avant le 29 février sur exemplaire papier ou par mail (Vous pourrez quand même tenter votre chance après mais l’administration pourra alors vous la refuser sans motif)

OpenDocument Text - 30.3 ko
modele demande stage - 30 et 31 mars
PDF - 76.5 ko
modele demande stage - 30 et 31 mars

- 2. confirmer votre inscription en nous écrivant à sudeduc26@sudeducationgrenoble.org avec : NOM, PRENOM, téléphone, mail ; LIEU de travail, FONCTION ; si vous souhaitez être hébergé chez un militant ; si
vous mangerez avec nous les midis ; si vous utiliserez la garderie auto-gérée ; vos attentes concernant ce stage ? des suggestions, des questions ?

INFO :
Pour celles/ceux en difficultés financières, il est possible de demander une aide financière (transport, repas) au syndicat et nous verrons ce que nous pouvons faire pour organiser la solidarité. Nous pouvons aussi chercher un hébergement chez les militant.es. Une garderie auto-gérée sera organisée, si vous avez besoin d’amener vos enfants.

Contactez nous pour toute question sudeduc26@sudeducationgrenoble.org

Pourquoi un stage sur les droits des précaires ?

La précarité concerne 1/4 des salarié.es de l’Education nationale. De plus l’Etat en tant qu’employeur déroge à certains principes du code du travail (ex : possibilité de ne pas cotiser à l’assurance chômage). Le quotidien est souvent un calvaire.
D’une part, les contrats se multiplient, de droit public (enseignant-e-s en CDD ou CDI, AED, AESH...) comme de droit privé (CUI, CAE, PEC). D’autre part, les types de contrats ne recouvrent pas les différentes missions exercées par les salariée-s précaires. Enfin, les pratiques diffèrent largement d’un employeur à un autre : les rectorats, par exemple, ne traitent pas les enseignant-e-s contractuel-le-s de la même manière dans toutes les académies. Et enfin, la réglementation concernant les non-titulaires est extrêmement complexe : il est difficile de s’y retrouver entre les textes recouvrant l’ensemble de la fonction publique, les textes spécifiques pour telle ou telle mission, et les textes émanant directement des employeurs, sans compter les multiples jurisprudences qui orientent la compréhension de la réglementation.


Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 28 mars 2020

Publication

752 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
143 Auteurs

Visites

103 aujourd’hui
89 hier
265740 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés