Bulletin (presque) mensuel avril-mai 2019

vendredi 26 avril 2019
par  Laure

Au menu :
1. ECOLE EN DANGER
2. UN 1er MAI DANS L’UNITE, POUR LES REVENDICATIONS, CONTRE LA REMISE EN CAUSE DES CONQUETES SOCIALES, POUR LE PROGRES SOCIAL, LA PAIX, LA SOLIDARITE INTERNATIONALE !
3. ANNONCES DE MACRON SUR L’ÉCOLE : ON NE VEUT PAS D’ENTOURLOUPE MAIS DES MOYENS !
4. LE LYCÉE BLANQUER :LE LYCÉE DE TOUS LES POSSIBLES POUR LES LYCÉEN-NES ? 5. MACRON ET SARKOZY AU PLATEAU DES GLIÈRES
6. MESSAGE DE RÉSEAU EDUCATION SANS FRONTIÈRES HAUTE-SAVOIE

1. ECOLE EN DANGER

Parents, on vous parle d’école de la confiance. Mais où est l’intérêt des enfants dans cette loi ? Pour savoir ce qu’on ne vous dit pas, venez à la Réunion Publique

jeudi 2 mai 2019 à 19h30 à l’école maternelle de Vouilloux à Sallanches,564 rue de Savoie

A L’ÉCOLE :
Article 4 bis : Obligation pour les communes de financer la scolarisation des élèves dans le privé dès l’âge de 3 ans.
Le financement de l’École Publique et Laïque sera donc diminué de fait. Des « jardins d’enfants » seraient même reconnus comme scolarisant des enfants !

Article 6 : Création des Etablissements Publiques des Savoirs Fondamentaux.
Plus qu’un seul établissement scolaire de la maternelle à la 3ème, dirigé par le principal du collège, assisté d’un directeur adjoint en charge de toutes les écoles rattachées au collège. Les actuels directrices et directeurs d’école disparaîtraient. La représentation des parents d’élèves serait elle aussi remise en cause car les Conseils d’Ecoles pourraient disparaître !
Cela conduira à une mise en danger des écoles rurales mais aussi maternelles, avec de potentielles fusions et regroupements, et avec de lourdes conséquences pour les élèves et les communes.

Article 14  : Création d’un vivier de remplaçants à bas coût et non-formés
Recrutement d’étudiants dès la Licence 2 à qui pourront être confiées des missions d’enseignement en responsabilité de classe !

DANS LE SECONDAIRE :
Au lycée, réduction des spécialités à choisir dès la seconde.
Un Bac en contrôle continu avec moins d’options
Et 2650 suppressions de postes pour des élèves de plus en plus nombreux !
Au lycée professionnel, baisse des horaires, notamment en enseignement général, signe d’une volonté de ne plus former que des exécutants et non plus des citoyens 
Et la fusion de nombreuses filières professionnelles risque de rendre plus confuse la poursuite d’étude

2. UN 1er MAI DANS L’UNITE, POUR LES REVENDICATIONS, CONTRE LA REMISE EN CAUSE DES CONQUETES SOCIALES, POUR LE PROGRES SOCIAL, LA PAIX, LA SOLIDARITE INTERNATIONALE !

Rassemblements en Haute Savoie :

9h30 à Annecy, Bourse du travail
10 h à Annemasse
10 h à Cluses
10h30 à Thonon
Tract en pièce jointe

3. ANNONCES DE MACRON SUR L’ÉCOLE : ON NE VEUT PAS D’ENTOURLOUPE MAIS DES MOYENS !

Jeudi 25 avril lors d’une conférence de presse le président Macron a présenté deux annonces concernant l’école :
—  l’absence de fermetures d’écoles d’ici à la fin du quinquennat “sans l’accord des maires” ;
—  la limitation des effectifs en école élémentaire et maternelle à 24 élèves par classe.

Ces deux annonces sont des trompe-l’œil. Dans tous les départements, les DSDEN ont déjà annoncé des fermetures d’écoles consécutives à des suppressions de postes. Il est aisé de prétendre geler les fermetures d’écoles jusqu’aux prochaines échéances électorales, alors même que les regroupements d’écoles s’accélèrent sur tout le territoire en zone rurale.
De même, la limitation des effectifs à la sauce Macron / Blanquer dissimule les disparités énormes entre les effectifs. Si dans de nombreuses écoles rurales, les effectifs sont souvent en dessous de 24 élèves par classe, les écoles élémentaires et maternelles, en zone urbaine, en particulier dans les quartiers populaires densément peuplés ont vu leurs effectifs exploser parfois jusqu’à trente élèves par classe. Avec la création des EPSF, des écoles pourront fermer avec l’accord des communes.
Ces annonces entrent en contradiction frontale avec la baisse de postes ouverts aux concours du premier degré dans les académies annoncée en ce début d’année civile et en contradiction avec les réformes actuelles et loi Blanquer.
Le président est obligé de commencer à céder, au moins dans les mots : son objectif idéologique de réduction coûte que coûte du nombre de fonctionnaires d’environ 120 000 postes a désormais du plomb dans l’aile. C’est la preuve que les diverses mobilisations, qu’il s’agisse des gilets jaunes ou bien des personnels en lutte, permet d’instaurer un rapport de force qu’il faut désormais amplifier pour arracher les moyens nécessaires au service public.
Intensifions la mobilisation pour la justice sociale, les services publics, une éducation émancipatrice, contre le projet de loi Blanquer, les réformes antisociales : grèves reconductibles, actions, manifestations… Chacun-e sait que pour l’emporter sur nos revendications, c’est la construction d’un rapport de force massif qui compte.

SUD éducation appelle ainsi à :
• la constitution d’assemblées locales regroupant les personnels et les parents d’élèves des écoles, établissements scolaires pour se coordonner, premier et second degré, organiser des actions en commun afin de construire la grève générale ;
• mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements, les AG locales ;
• construire d’ores et déjà la grève des examens ;
• avec les Gilets Jaunes, à continuer de lutter pour le partage des richesses, la transition écologique et la transformation sociale.

D’ores et déjà, L’ensemble des fédérations de la Fonction publique appelle toutes et tous les agent·es à être en grève le 9 mai prochain pour dire non au projet de loi de transformation de la Fonction publique. Les personnels de l’Éducation nationale sont fortement mobilisés contre le projet de loi pour une école de la confiance.

4. LE LYCÉE BLANQUER :LE LYCÉE DE TOUS LES POSSIBLES POUR LES LYCÉEN-NES ?

Vrai ou faux : Un lycée qui laisse le temps de choisir ?
une liberté de choix ?
une meilleure orientation ?
de bonnes conditions d’apprentissage ?
un même bac pour toutes et tous ?

Allez, on vous la donne dans le mille, tout est faux !
Et on vous le prouve dans le tract ici : https://www.sudeducation.org/Le-lycee-Blanquer-le-lycee-de-tous-les-possibles-pour-les-lyceen-ne-s.html

5. MACRON ET SARKOZY AU PLATEAU DES GLIÈRES

A l’occasion de la visite de Macron qui s’est rendu le 31 mars sur le haut lieu de la résistance des Glières (cimetière de Morette et plateau des Glières) accompagné de Sarkozy, ne pas oublier de revoir la vidéo (extraite du film "Walter Retour en Résistance" du Gilles Perret) lors de l’indigne visite de Sarkozy en 2008 :

https://youtu.be/-RTcBbEgBjw?t=4

6. MESSAGE DE RÉSEAU EDUCATION SANS FRONTIÈRES HAUTE-SAVOIE

10, rue Guillaume Fichet 74 000 ANNECY
resf74@yahoo.fr

« RESF74 vous sollicite à nouveau dans sa recherche de parrainages ou de soutiens pour les jeunes mineurs étrangers isolés. Mamadou, Raphael, Abdoulaye et tant d’autres sont actuellement pris en charge par le département de Haute-Savoie, mais seront majeurs dans les mois qui viennent. Ils sont de ce fait inquiets face à leur sortie prochaine du dispositif de protection de l’enfance, qui les laissera seuls pour se débrouiller et comprendre notre société. Ils souhaiteraient pouvoir établir des liens avec des familles françaises.
Le parrainage est avant tout un lien social pour ces jeunes, un soutien, leur permettant de ne pas vivre isolés et dans la peur. Chaque parrainage est unique et vous décidez des liens que vous souhaitez ou pouvez tisser. Certaines personnes choisissent également de se regrouper et de parrainer à plusieurs.
Etre parrainé, c’est aussi une preuve de la volonté d’intégration du jeune, c’est important quand on sait que la préfecture conditionne l’obtention d’un titre de séjour aux preuves d’intégration.
La situation des jeunes à leur majorité est malheureusement parfois compliquée (situation juridique, problème de logement ou de ressource financière), l’équipe de RESF reste présente pour mettre en œuvre les démarches nécessaires, et solliciter les associations qui peuvent être alors compétentes.
Si vous êtes intéressés par le parrainage, merci de nous laisser vos coordonnées : adresse mail, téléphone ainsi que votre situation géographique.

Merci pour eux ! »


Documents joints

PDF - 359 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 24 mai 2019

Publication

700 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
46 Auteurs

Visites

46 aujourd’hui
89 hier
217681 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés