La colère des lycéen·ne·s est légitime, exigeons un aménagement des examens !

jeudi 6 mai 2021

Alors que les lycéen-ne-s, tout comme les étudiant-e-s ont connu plus d’un an de cours distanciel, le ministère n’a pas jugé nécessaire d’augmenter les moyens au sein de l’éducation nationale ni même d’aménager les examens terminaux. Les inégalités explosent à toutes les échelles. Les lycéen-ne-s appellent à une mobilisation que nous devons soutenir.

PDF - 133.3 ko
Sud éduc Grenoble -Soutien mobilisation lycéenne

En raison du chaos institutionnel et de l’absence de moyen et du non aménagement du BAC blanquer sous Covid, l’Union nationale des lycéens (UNL) et le Mouvement national lycéen (MNL) ont appelé à des blocus dans les lycées depuis lundi 3 mai 2021 pour demander un bac entièrement validé via le contrôle continu. Plusieurs lycées de l’Isère sont concernés.

Le bac doit être aménagé !

Pour SUD éducation, nous pensons que le « contrôle continu » accroît les inégalités et nous nous prononçons plutôt en faveur d’un aménagement des examens terminaux, tout en annulant l’épreuve impréparée du « Grand oral ».

Néanmoins, nous sommes solidaires des revendications lycéennes car effectivement, rarement un ministre a affiché autant de mépris et de mensonges. Les inégalités entre établissements et entre élèves ne se sont jamais retrouvées aussi fortes qu’en cette année covidienne. Le communiqué lycéen explique "Nous, lycéennes et lycéens, diminués depuis le début de cette année scolaire, après des mois de lutte et d’adaptations ayant pour conséquence inquiétudes et retards dans les programmes, exigeons aujourd’hui des décisions justes et équitables, conformes aux principes de l’Éducation nationale." 
En tant que personnel de l’éducation nationale, notre place est à leur côté dans les mobilisations et les lycées afin d’obtenir des aménagements indispensables pour cette année où clairement les programmes ne seront pas terminés, les élèves mal préparés et où les conditions d’examens sont toujours incertaines à deux mois des échéances…

Solidarité en cas de répression policière ou administrative

Alors que ces dernières années ont été marquées par des mobilisation contre les réformes du bac et des lycées, l’administration a poursuivi personnels et usagèr-e-s. Des revers juridiques ont eu lieu contre des sanctions disciplinaires mais tenons nous préparés à la réponse. Soyons solidaires.

Nous appelons les personnels à :

  • la grève les jours de mobilisation
  • à être devant les établissements et en manifestation, notamment pour prévenir les cas de répression policière qui s’abattent régulièrement sur les mouvements lycéens.

Voir aussi le communiqué de la fédération SUD éducation Annonces sur les examens : le ministre est toujours loin du compte

C’est arrivé près de chez vous…
à Grenoble, article Place Grenet
à Grenoble, sur France 3
à Grenoble, dans le Dauphiné Libéré
à Aubenas, sur France Bleu


Agenda

<<

2021

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930